mental


mental

mental, ale, aux [ mɑ̃tal, o ] adj.
mentel 1371; bas lat. mentalis, de mens, mentis « esprit »
1Qui se fait dans l'esprit seulement, sans expression orale ou écrite. Opérations mentales. Calcul mental. Lecture mentale. Restriction mentale.
2(1801 aliénation mentale) Qui a rapport aux fonctions intellectuelles de l'esprit. Troubles mentaux, maladie mentale. folie. Anorexie mentale. vieilli Médecine mentale. psychiatrie. « l'état mental occasionné par le haschisch » (Baudelaire). « Nos activités physiologiques et mentales » (Carrel). psychique. Cruauté mentale. Âge mental : âge qui correspond au degré de développement intellectuel (mesuré par les tests). Arriération mentale. Débile mental. N. m. État d'esprit, surtout en parlant d'un sportif. moral. « un mental très fort, une volonté qui confine à l'entêtement » (Le Figaro , 1989).
⊗ CONTR. 2. Écrit, parlé. 1. Physique. ⊗ HOM. Manteau.

mental nom masculin Aptitude d'un sportif à tirer en compétition le meilleur parti de ses possibilités. ● mental, mentale, mentaux adjectif (bas latin ecclésiastique mentalis, du latin classique mens, mentis, esprit) Relatif aux fonctions intellectuelles, au psychisme : L'état mental du malade est satisfaisant. Qui se passe exclusivement dans l'esprit, intérieurement, sans s'exprimer ou se manifester extérieurement : Calcul mental.mental, mentale, mentaux (expressions) adjectif (bas latin ecclésiastique mentalis, du latin classique mens, mentis, esprit) Aliénation mentale, forme extrême de maladie mentale, incompatible avec une vie sociale normale. Maladie mentale, folie en tant qu'objet d'un savoir médical ; troubles de la personnalité, d'origine psychique. Trouble mental, manifestation habituellement reconnue comme symptomatique d'une maladie mentale. (Suivant l'ampleur de la perturbation de la personnalité dont ils témoignent, les troubles mentaux sont classés à l'heure actuelle en deux grandes catégories : les névroses et les psychoses.) ● mental, mentale, mentaux (homonymes) adjectif (bas latin ecclésiastique mentalis, du latin classique mens, mentis, esprit) mentaux manteau nom masculinmental, mentale, mentaux (synonymes) adjectif (bas latin ecclésiastique mentalis, du latin classique mens, mentis, esprit) Relatif aux fonctions intellectuelles, au psychisme
Synonymes :
Contraires :
Qui se passe exclusivement dans l'esprit, intérieurement, sans s'exprimer ou...
Synonymes :
Trouble mental
Synonymes :
- trouble psychique

mental, ale, aux
adj. et n. m.
d1./d Qui se fait, qui s'exécute dans l'esprit. Calcul mental. Image, représentation mentale.
d2./d Qui a rapport aux facultés intellectuelles, au fonctionnement psychique. Maladie mentale.
|| âge mental: degré de maturité intellectuelle d'un individu (spécial. d'un enfant) mesuré par des tests.
|| n. m. Le mental: l'ensemble des facultés psychiques; l'esprit.

⇒MENTAL, -ALE, -AUX, adj.
A. —Qui appartient au mécanisme de l'esprit; qui fait appel aux facultés intellectuelles. Calcul, effort, niveau, test, travail mental; activité, construction, organisation, structure, synthèse mentale; facultés, fonctions mentales. Mais les modernes ayant souvent abusé d'un tel axiome pour représenter notre intelligence comme purement passive, le grand Leibnitz fut obligé d'y joindre une restriction essentielle, destinée à formuler la spontanéité de nos dispositions mentales (COMTE, Catéch. posit., 1852, p.79):
1. Concevez-vous quelles précieuses révélations nous obtenons en appliquant une pareille méthode à toutes les opérations mentales, à toutes les sensations? Nous parcourons les écoles, les casernes, les usines, les hôpitaux, et sur des centaines, des milliers de sujets, nous répétons des expériences qui consistent à émouvoir l'esprit en exerçant sur le corps un contrôle d'une incroyable minutie.
CUREL, Nouv. Idole, 1899, II, 3, p. 201.
PSYCHOL. Âge mental. Degré de développement intellectuel attribué à un individu, généralement à un enfant, en fonction des résultats de tests auxquels il est soumis:
2. À partir de l'emploi de l'unité appelée par Binet «âge mental», Stern a développé la notion de quotient intellectuel ou Q I, rapport de l'âge mental à l'âge chronologique.
DELAY, Ét. psychol. méd., 1953, p. 112.
Par dérision. Vous avez 10 ans d'âge mental! Vous avez un comportement d'enfant.
Restriction mentale. En casuistique, subterfuge qui permet de tromper sans mentir en ne dévoilant pas expressément sa pensée:
3. Nous ne ferons rien de semblable, persuadé qu'Arnauld se raconte ici, à son «cher Jésus», tel qu'il se voit. Je ne dis pas qu'il ait renoncé pour la circonstance à ses finesses de dialecticien. La phrase est adroite et flaire souvent la restriction mentale. Il a pris ses précautions même avec le grand juge.
BREMOND, Hist. sent. relig., t. 4, 1920, p. 290.
Emploi subst. masc. sing. avec valeur de neutre Ensemble des facultés psychiques. Rien ne nous permet de comprendre les relations de la conscience et des processus nerveux, du mental et du cérébral (CARREL, L'Homme, 1935, p. 111).
B. —Qui a rapport à l'esprit en ce qui concerne sa santé et éventuellement son aspect pathologique. Aliénation, arriération, confusion, cruauté, débilité, déchéance, désordre, hygiène, maladie, pathologie, trouble mental(e). — Voici ce qu'il concluait. — Cette confidence que vous venez me faire, absolument spontanément, je la considère, Bardamu, comme l'indice très encourageant d'une amélioration notable de votre état mental (CÉLINE, Voyage, 1932, p. 115):
4. ... l'incohérence, l'ataxie mentale des hommes qui nous gouvernent, paraissent être arrivées au point où elles ne peuvent plus croître. La folie qui s'est emparée de tous ces gens consiste à croire qu'ils sont juges de Dreyfus.
CLEMENCEAU, Vers réparation, 1899, p. 184.
[En parlant d'une pers.] Malade mental. Nul, nous l'avons vu, n'a le triomple plus facile que le débile mental, vu le peu de forces qu'il dépense (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 450).
Emploi subst., p. ell. de malade. Personne atteinte d'une maladie mentale. Une assistante sociale raconte son expérience: «Je reçois surtout ceux que j'appelle les petits «mentaux», ceux qui ne sont pas assez malades pour être placés dans un hôpital psychiatrique» (Le Nouvel Observateur, 14 févr. 1977 ds GILB. Mots contemp. 1980).
Prononc. et Orth.: [], plur. masc. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1374 fém. mentele «qui se fait dans l'esprit» (J. GOULAIN, Trad. du Ration. de G. Durant, B.N. 437, f° 35a ds GDF. Compl.); 1457 fém. mentalle (Crainte amour. et beatit., Ars 2123, f° 29 r°, ibid.); 1893 subst. (BLONDEL, Action, p.157). Empr. au b. lat. mentalis «de l'intellect, de l'âme» (blâmé par St Augustin) dér. de mens «principe pensant, activité de la pensée, esprit, intelligence» sur le modèle de spiritus/spiritalis, corpus/corporalis. Fréq. abs. littér.: 1260. Fréq. rel. littér.: XIXe s.: a) 259, b) 658; XXe s.: a) 1130, b)4105.
DÉR. 1. Mentalisation, subst. fém. Prise de conscience d'un phénomène; représentation intellectuelle de ce phénomène. J'aime aussi imaginer les modes et conditions d'une mentalisation du territoire universitaire, et par quelles rues passerait la frontière (LARBAUD, Journal, 1934, p. 291). []. 1res attest. 1842 (RICHARD: Mentalisation; action de mentaliser, de rendre mental, état mentalisé), 1934 (LARBAUD, loc. cit.); dér. à l'aide du suff. -(a)tion de mentaliser (1842, supra), lui-même dér. de mental, à l'aide du suff. -iser; d'apr. LAL. le mot a été empl. par le psychologue Ed. Claparède dans son enseignement au début du XXe s. et imprimé pour la 1re fois ds Feelings and Emotions en 1928. 2. Mentalisme, subst. masc. Conception qui, pour la compréhension des concepts autant en logique qu'en linguistique, privilégie l'approche intuitive. L'École bloomfieldienne donne le nom de mentalisme à l'attitude des linguistes qui définissent les unités linguistiques et les règles de combinaison par leur signification, celle-ci étant définie empiriquement et de manière intuitive (Ling. 1972). []. 1res attest. a) 1842 «système de mentalisation» (RICHARD), également ds RICHARD 1845, b) 1948 psychol. (A. BURLOUD, Psychol., p.9); dér. de mental à l'aide du suff. -isme; au sens b cf. l'angl. mentalism (ca 1900 ds NED, v. aussi NED Suppl.2). 3. Mentaliste, adj. et subst. Qui se réclame du mentalisme; adepte de cette conception. On a donné le nom de conception mentaliste à une conception de la nature phonique des sons du langage qui remonte à Baudouin de Courtenay. Ce linguiste oppose un son imaginé ou intentionnel au son effectivement émis, (...) distinction qui annonce la distinction moderne entre phonème et son (Ling. 1972). []. 1re attest. 1967 (PIAGET ds Log. et connaissance sc., p.86 [Encyclop. de la Pléiade]); de mental, suff. -iste; cf. angl. mentalist (ca 1900, v. NED; att. antérieurement au sens d'«intellectualiste»).
BBG. — MACK. t. 2 1939, p. 96.

mental, ale, aux [mɑ̃tal, o] adj.
ÉTYM. 1495; mentel, 1371; bas lat. mentalis, de mens, mentis « esprit ».
1 Qui se fait dans l'esprit, sans expression orale ou écrite. || Opérations mentales. || Expérience mentale (→ Imaginaire, cit. 6) et expérience affective.Calcul mental.Prière, oraison mentale. || Restriction mentale.
1 Toutes les phases du petit drame intérieur qu'elle avait connu, elle aimait à les faire revivre en elle, mais la solitude était nécessaire à cette sorte d'exercice mental (…)
J. Green, Léviathan, II, II.
2 (1801, aliénation mentale). Qui a rapport aux fonctions intellectuelles de l'esprit. || Vie mentale. || Développement mental. || Attitude mentale. Mentalité. || « L'état mental occasionné par le hachisch » (Baudelaire). || « Nos activités physiologiques et mentales » (Carrel). Psychique. || Ralentissement des activités mentales (dans certaines maladies) : bradypsychie. || Processus mentaux.Maladies mentales. || Troubles mentaux. || Arriération mentale. Oligophrénie. || Anorexie mentale. || Confusion mentale. → Confusionnel, cit. 1 || Dégénérescence mentale. || Médecine mentale (vieilli). Psychiatrie.
Psychol. || Âge mental : âge correspondant au degré de développement intellectuel chez l'enfant (et, éventuellement, l'adulte). Niveau (mental). || Mesure de l'âge mental par les tests. Psychométrie. || Rapport de l'âge réel (ou chronologique) et de l'âge mental. Quotient (intellectuel).
2 Âge mental (…) Il correspond à l'âge réel de l'enfant normal moyen capable d'exécuter correctement le test le plus compliqué auquel répond sans faute l'enfant examiné.
M. Garnier et V. Delamare, Dict. des termes techniques de médecine.
3 Un enfant peut avoir un âge mental supérieur ou inférieur à son âge chronologique.
R. Cousinet, in Piéron, Voc. de psychologie, art. Âge mental.
4 On a donné le nom de quotient intellectuel (stern) au rapport entre ces deux données : . On admet généralement que l'âge mental de 12 ans est un minimum nécessaire pour qu'un sujet soit apte à gagner sa vie (loi de Simon).
A. Porot, Manuel de psychiatrie, art. Âge mental.
Fam. || Ma parole, vous avez dix ans d'âge mental ! : vous vous comportez comme un enfant de dix ans et non comme une grande personne.
N. m. || Le mental : la vie mentale. Psychisme. || Le physique et le mental (des personnes; emploi critiqué).
CONTR. Écrit, exprimé, parlé. — Physique.
DÉR. Mentalité, mentalement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mental — mental …   Deutsch Wörterbuch

  • mental — mental, intellectual, psychic, intelligent, cerebral can mean of, relating to, or characteristic of that sum total of powers or functions called variously mind, intellect, soul, psyche, or brain (compare MIND 2). In general mental applies… …   New Dictionary of Synonyms

  • mental — (Del b. lat. mentālis). adj. Perteneciente o relativo a la mente. ☛ V. cacao mental, deficiencia mental, diarrea mental, edad mental, empanada mental, enajenación mental, enano mental, oración mental, reserva mental, restricción mental, trastorno …   Diccionario de la lengua española

  • mental — adjetivo 1. De la mente: cálculo mental, actividad mental. empanada* mental. enajenación* mental. enfermedad mental. perturbación mental. reserva* mental. retrasado* mental. trastorno mental …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • mental — mental1 [ment′ l] adj. [ME < MFr < LL mentalis < L mens (gen. mentis), MIND] 1. of or for the mind or intellect [mental powers, mental aids] 2. done by, or carried on in, the mind (i.e., without using written symbols) [mental arithmetic] …   English World dictionary

  • Mental — Men tal, a. [F., fr. L. mentalis, fr. mens, mentis, the mind; akin to E. mind. See {Mind}.] Of or pertaining to the mind; intellectual; as, mental faculties; mental operations, conditions, or exercise. [1913 Webster] What a mental power This eye… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • mental — Adj geistig erw. fremd. Erkennbar fremd (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus ne. mental, dieses aus ml. mentalis, zu l. mēns ( ntis) Sinn, Denkart, Verstand, Geist . Abstraktum: Mentalität.    Ebenso nndl. mentaal, ne. mental, nfrz. mental, nschw.… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • mental — mental, ale 1. (man tal, ta l ) adj. 1°   Qui se fait dans l esprit. •   Il suppose que l esprit fait des propositions mentales dans lesquelles il joint ou sépare les idées sans l intervention des mots, CONDILLAC Conn. hum. IV, 2.    L oraison… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • mental — MENTÁL, Ă, adj. v. mintal. Trimis de LauraGellner, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  mentál adj. m., pl. mentáli; f. sg. mentálă, pl. mentále …   Dicționar Român

  • Mental — Mental, a word referring to aspects of, or things related to, the mind; or in anatomy, the skull, e.g. the mental foramen, can also mean: a slang, pejorative term used to describe people who act like lunatics, which is itself an outdated term for …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.